Home / News / Deuxième victoire pour les Dames

Deuxième victoire pour les Dames

Dimanche matin, les esprits sont encore embrumés, mais la bonne humeur dissipe les vapeurs de la nuit.
Les douze actrices se préparent. Il manque un maillot. Il est chez Clara, zut. Un parent se dévoue et va le quérir. Toutes veulent être prêtes et s’aligner pour cette rencontre.

L’échauffement est bon et il donne le ton. Ne grossissons pas avec excès l’enjeu de cette matinée, mais tout de même les trois points seraient les bienvenus.

Fratin, nos hôtes du jour sont plus anciennes et aguerries. Elles dominent les premiers échanges, mais le score reste serré. Il n’évolue pas beaucoup.
Nos filles sont sérieuses et appliquées. Stéphanie, le coach, est pour la première fois de la saison seule au commande.

Les deux anneaux résistent et ne laissent pas de place aux approximations.
Dans ces conditions, la différence viendra de la patience, persévérance et résistance. A ce stade, la jeunesse de notre équipe peut constituer un atout, mais encore faut-il en faire la démonstration.

Notre aînée, Marjorie, foule pour la première fois le parquet dans cette équipe et y tient bonne place et bonne figure. Même si, elle nous l’avouera, elle avait très peur de ne pas être à la hauteur.
Douze sur le banc, il faut tourner pour permettre à chacune de souffler mais surtout de garder sérieux et concentration.

La stratégie commence à payer à la moitié du troisième quart-temps. La bonne défense essouffle les adversaires qui ne concrétisent plus et permettent sur des contre-attaques et de belles constructions de marquer la différence.

L’entame du quatrième, avec dix points d’avance, permet de faire encore plus tourner le banc et à chacune de monter et prendre confiance. Léa en a profité pour nos agrémenter de son premier panier de plein jeu. Santé.

Nous retiendrons du score final, 32 – 48, une victoire construite dans le labeur et la patience. De ces expériences aussi, il faut s’enrichir.
Mais surtout et c’était bien visible des rangées de spectateurs, l’excellente humeur et le soutien de toute l’équipe lors de leur passage sur le banc pour que chacune donne le meilleur de soi. Le tout accompagné d’un « cri de guerre » qui fait déjà beaucoup parler de lui.

Eric H .