Home / News / P2D| Quelle belle défaite.

P2D| Quelle belle défaite.

Arrivés à 17h15 à Rulles, nous avons assisté à deux rencontres très différentes.
La première mi-temps nous laissait le goût amer des précédents ébats.
Rien ne fonctionne. Une équipe vraiment à notre portée se ballade et nous ne concrétisons rien.
Les mains tremblent sous l’anneau et la défense se laisse pénétrée sans frémir.

Le score est douloureux et déplaisant 35 – 9.
De cette partie, il n’y a pas de mots ou d’histoire intéressante à vous écrire. Et cela faisait plus d’un mois que nous vivions ces déboires et désespoirs.

Les quelques rares spectateurs, en-dehors des parents, se lassent et s’en vont.

Erreur. Un quart d’heure dans les vestiaires que même l’arbitre a eu du mal à interrompre et dès les premières foulées, nous comprenons que les choses peuvent changer.

Nous avions été patients et nous avons tous été récompensés. Les filles ont retrouvé leur basket et leur confiance. Plus grand-chose ne passe et les concrétisations sont nombreuses. De belles actions. Rulles pense déstabiliser le moral avec un beau panier suivi d’un trois points, mais Victoire, après déjà plusieurs tentatives nous réussit dans la foulée son trois points.

Le score s’alimente largement en notre faveur dans le troisième quart, 11 – 21.

Les dames de Rulles, qui sont un peu plus âgées que les nôtres, s’essoufflent et se déconcentrent. Elles font aussi plus de fautes. Les terrains qui sont souvent dans des conditions difficiles, même à Arlon, ici était une vraie patinoire. A ce point qu’on a vu des enfants s’amuser à y glisser à la mi-temps. On a vu des chutes spectaculaires d’Alice et d’autres. Malheureusement Justine, qui nous montre de plus en plus de très belles participations, s’y est fait mal aussi.

A une minute trente de la fin de la rencontre, le score est revenu à moins quatre. 55 – 51.

Les derniers échanges finalisent le résultat à 60 – 53. Mais nous avons vraiment assisté à une très belle fin et vingt minutes passionnantes. On en aurait trouvé qui n’y croyait pas à la mi-temps. Mais même si certaines ont moins joué que d’autres, surtout à la fin, toutes étaient fières de porter haut les couleurs roses de l’Alliance. Et il devait être au moins aussi agréable d’être sur le banc que d’être acteur direct de la rencontre.

Je vous félicite toutes et vous demande juste de vous souvenir des ingrédients qui vous permettent de réaliser cette potion magique qui vous redonne tellement confiance en vous.

A tous les autres, comme les dames de Rulles qui ont vraiment hâte d’en re-découdre, je vous donne rendez-vous ce samedi 30 novembre à 17 heures à la Spetz pour assister, je le crois, à une très belle rencontre.

Eric