Home / News / Who’s who | Pierre Lamboray

Who’s who | Pierre Lamboray

Le who’s who de cette semaine est consacré à un travailleur de l’ombre de l’Alliance, qui effectue un sacré boulot pour le club, aussi bien en dehors du terrain ou il œuvre dans diverses commissions, mais également dans son équipe de P3. Pierre Lamboray.

Pierre

i.      Qui es-tu ?

Pierre Lamboray, 32 ans, marié à Aurelia Roncali et papa d’un petit Alceo (Al Tché ô). Je suis originaire de Verviers près de Liège et suis maintenant quasi arlonnais puisque j’y réside depuis maintenant 7 ans. J’ai depuis peu rejoins la communauté des membres du club résidant à Waltzing. J’ai commencé le basket malheureusement assez tard (à 16 ans) dans la région verviétoise.


ii.      Quel est votre rôle au sein du club ?

Je suis membre des commissions manifestations et seniors. Je m’occupe aussi de la coordination des équipes seniors pour les matchs chaque week end (trouver délégués, support pour les matchs,…), d’organiser un peu le bar de l’ISI et je participe aussi au niveau sponsoring et communication sur le site de l’Alliance.

iii.      Qu’est-ce qui vous a incité à vous impliquer dans votre commission ?

Je voulais m’impliquer dans le projet de nouveau club. Je trouvais important & opportun qu’Arlon se dote d’un club phare qui puisse être une locomotive pour le basket dans la province. Etant déjà un peu impliqué dans le Comité et le même type d’activités au niveau de l’Aspérule, j’ai joué la carte de la continuité et ai renforcé les équipes là où il y avait un besoin.

iv.      En dehors du basket vous faites quoi ?

Alors pour faire simple (hum hum), je travaille comme consultant dans une grande multinationale et plus spécifiquement sur différents types de projets dans les institutions financières (revue des processus opérationnels, mise en place d’outils informatiques, formations d’utilisateurs….). Sinon en dehors du boulot et du basket, j’essaie de consacrer le reste de mon temps à ma famille et j’aime organiser des voyages pour partir à l’aventure avec famille et/ou amis.

v.      Une devise ou une citation ?

Vivre chaque instant sans me prendre au sérieux et essayer de contribuer un peu chaque jour et à mon niveau au bien-être collectif… un sourire ou un merci, ça compte dans une journée J

vi.      Une anecdote ou une histoire étonnante ?

En junior, j’ai joué en finale de coupe de la province contre l’équipe de St Louis dans laquelle jouait Patrick Mutombo (qui a joué en D2 belge puis D1 italienne et maintenant assistant coach aux Nuggets de Denver) qui nous avait écrasé à lui tout seul… et il se fait que c’est un très bon ami de notre Vic qui joue avec nous en P3… comme quoi le monde est petit…

vii.      Un coéquipier avec qui tu as joué qui t’a marqué?

Pas facile comme question parce que j’apprécie chaque coéquipier pour ce qu’il peut apporter à son niveau à l’équipe dans son ensemble. Mention néanmoins à Roger et Carl avec qui j’apprécie particulièrement jouer car ils sont toujours à fond, donnent toujours le meilleur et communiquent énormément sur un terrain, ce qui permet de renforcer le bloc collectif. Un joueur comme Galop m’impressionne aussi à chaque entrainement et match par son physique toujours au top et sa dureté (dans le bon sens du terme) dans le jeu. Note spéciale à Poisson rouge qui parvient toujours à mettre la balle dans le panier alors qu’on comprend rarement comment il a fait son mouvement (même s’il fait toujours le même tour de bocal :-p)

viii.      Un modèle de joueur ?

La quintessence du joueur c’est MJ bien sûr… au-dessus du lot. Sinon j’appréciais Jason Kidd dans ses années aux Mavs et aux Nets qui pouvait peser sur un match en ne marquant pas un point. Hors USA, des joueurs comme Drazen Petrovic, Oscar Schmidt, Sacha Djordjevic… en Belgique, étant supporter pépin, j’ai toujours apprécié Axel Hervelle.

ix.      Un souhait pour l’Alliance ?

Que la mayonnaise prenne au niveau du club (c’est plus qu’en bonne voie je pense) et que les membres du club continuent de venir nombreux aux events. Niveau sportif, qu’on arrive à tirer les jeunes vers le haut en les intégrant dans les équipes seniors. Au niveau de l’équipe dans laquelle j’évolue (P3B), que l’on sois champion et que la P2 fasse pareil pour atteindre l’objectif sportif de remontée dans les divisions provinciales.