Home / News / Who’s who | E. Huyberechts

Who’s who | E. Huyberechts

Cette semaine dans notre rubrique Who’s who, focus sur notre responsable arbitrage, représentant des équipes dames dans les commisisons jeunes et seniors: Eric Huyberechts.

  • Qui êtes-vous ?

Eric Huyberechts, né en 1966, marié depuis plus de vingt ans avec Sandrine. Nous sommes parents de trois enfants de 17, 15 et 10 ans.
Particularité rare au sein de l’Alliance, je n’ai jamais joué au Basket. C’est vrai, c’est parfois un désavantage, mais cela me permet d’avoir plus de recul et un regard différent sur certains sujets.

  • Quel est votre rôle au sein du club ?

Deux rôles.
Responsable de l’équipe Dames. Notre objectif est de réussir l’intégration du Basket au Féminin dans le plus grand club de la province.
Responsable de l’arbitrage. Pour les arbitres, nous voulons d’une part former suffisamment d’arbitres pour assurer les prestations des rencontres à domicile, mais aussi enseigner à tous les règles du Basket qui sont très nombreuses et souvent mal connues.

  • Qu’est-ce qui vous a incité à vous impliquer dans votre commission ?

Pour ma fille, le Basket, c’est une véritable passion. Partager la passion de vos enfant est une aventure très épanouissante.
Pour l’arbitrage, n’ayant jamais joué, comme je l’ai dit, je me suis intéressé aux règles et je me suis laissé prendre au jeu. Comme je voulais encore mieux les comprendre, je me suis dit que la meilleure manière était de monter sur le terrain.

Eric est le responsable de l’arbitrage à l’Alliance

  • Et en dehors du basket vous faites quoi ?

Je suis employé bancaire à Luxembourg, mais je me passionne surtout pour le golf. Je n’y joue pas autant que je le voudrais, mais je suis la carrière de Nicolas Colsaerts et d’un membre de ma famille très prometteur.

  • Une devise ou une citation ?

C’est un peu ma spécialité d’illustrer mes propos avec des images ou citations. Celle qui me revient souvent est : « On ne gère que le futur, le passé est rigide ». Mais celle que je préfère est sans aucun doute : « Les gens sans ambition pourrissent. » Je la dois à un de mes meilleurs amis.

  • Une anecdote ou une histoire étonnante ?

Avoir participé à l’histoire de la fusion des clubs d’Arlon à son origine et suivre le projet de près pendant ces longues heures de discussions était très enthousiasmant. Cela pourrait me donner envie de profiter de cette expérience dans d’autres domaines sans rapport avec le Basket.

  • Votre meilleur souvenir lié au basket ?

Sans aucun doute, la finale de la coupe de la province disputée par l’équipe de ma fille à Tintigny en 2011. Une ambiance du tonnerre et une victoire méritée et très savoureuse.

  • Un souhait pour l’Alliance ?

Maintenant que la saison a démarré et que tous les acteurs sont en place, on prend particulièrement bien la mesure de la très bonne humeur dans ce nouveau club. C’est un point crucial. Même quand une difficulté survient elle est vite résolue. Il règne au sein de l’Alliance un magnifique état d’esprit. « Pourvu que cela dure. »