Home / News / Who’s who | Johanne André

Who’s who | Johanne André

Dans notre nouvelle édition du Who’s who, nous rencontrons cette semaine la seule femme membre du Conseil d’Administration: Johanne André aka Djo aka Mme Didier Cornet.

  • Qui êtes-vous ?

Johanne ANDRE,  mariée à Didier Cornet depuis 20 ans et maman de Jérôme, Guillaume et Laura.  J’ai commencé à jouer au basket à l’âge de 10 ans à Cuesmes (près de Mons). Je suis venue à Arlon en 84 afin de faire sport-études basket durant 3 ans. Ensuite, j’ai joué à St Servais Namur (division 1 et championne de Belgique) durant 5 ans avant de venir m’installer définitivement dans la province de Luxembourg en 1992. J’ai joué au Junior Arlonais et à Neufchâteau en nationale avant de revenir à Habay et au Luxair (Pall) en  provinciale et de mettre un terme à 25 ans de basket. Mais je reste néanmoins active comme entraineur/coach auprès de nos jeunes.

  • Quel est votre rôle au sein du club ?

Je suis administrateur au sein du comité de l’Alliance et je suis également responsable de la commission des jeunes. Je faisais également partie de la commission des jeunes et du comité au Pall. Mon rôle auprès de la commission des jeunes est l’organisation des entrainements/entraineurs et coachs pour toutes les équipes d’âges. En l’occurrence, 22 équipes pour notre première saison à l’Alliance.  Mais également la coordination entre les entraineurs et du directeur technique afin que toutes les équipes disposent d’entrainements de qualité avec des entraineurs compétents et motivés.

J’entrainerai et je coacherai également les minimes régionaux.

  • Et en dehors du basket vous faites quoi ?

Je suis infirmière en oncologie à Arlon depuis 2 ans. Ancienne diplômée d’une licence en sciences économiques, j’ai travaillé 15 ans dans une compagnie d’assurances au Luxembourg avant d’effectuer un revirement complet de situation et de reprendre des études d’infirmières.U

  • Une devise ou une citation ?

Pour former une équipe, il faut être 5. Un seul joueur ne peut pas gagner ou perdre seul. Pour cela, il faut savoir prendre les forces de chacun et en faire un tout complémentaire, tel est la force d’une équipe.

  • Une anecdote ou une histoire étonnante ?

Il y en a eu tellement en 25 ans que je ne sais laquelle choisir. Mais le basket et les sports d’équipes en général ont ce côté magique à apporter un plus dans notre vie d’un point de vue humain, chaque rencontre est anecdote.

  • Votre meilleur souvenir basket ?

Il y en a énormément. Que ce soit la sélection nationale cadettes avec un voyage en Finlande et dans l’ex Yougoslavie ou les 2 titres de championnes de Belgique ou encore nos titres de championnes provinciales et sans oublier les victoires et les troisièmes mi-temps inoubliables entre coéquipières. Le basket à ce côté “esprit d’équipe” qui crée des amitiés pour de longues années et laisse des souvenirs inoubliables.

  •  Un souhait pour l’alliance ?

Mon souhait principal serait que tous les membres de l’Alliance soient satisfaits sportivement et humainement au terme de la première saison et que cette “Alliance” apporte un plus au niveau basket à Arlon.